Après avoir cessé d’être alimentée au charbon en 2013, la plus grande centrale électrique au charbon d’Amérique du Nord, située en Ontario, a été démolie en 2018 dans le respect de l’environnement. C’est ainsi que l’usine, qui dégageait autrefois plus de 17 millions de tonnes métriques de CO2, est aujourd’hui remplacée par 200,000 panneaux solaires, repartis sur 105 hectares et complétant des éoliennes déjà éparpillées dans la région. 

Cette initiative a pour but de s’adapter à la tendance des énergies renouvelables en fournissant suffisamment d’électricité pour alimenter de nombreux foyers.